Pour Changer, Chap 12: Sur le fil

*Léon DJESSOU
J’ai passé toute la nuit dans un état de colère extrême, luttant contre l’envie de sortir et m’en prendre à Carla. Vraiment, les sorciers ne sont pas seulement ceux qui sortent la nuit pour manger les autres. De quel autre nom peut-on qualifier une mère qui fait ça à son fils? Le pire est qu’elle ne m’en aurait même pas parlé s’il n’y avait pas eu cet incident avec Adam. Ce dernier m’a d’ailleurs surpris en venant m’en parler. Je vois bien qu’il boude sa mère depuis plusieurs mois mais de là à la dénoncer pour si peu…Quelque chose ne tourne pas rond dans cette maison et je dois le découvrir. J’entreprends ce matin d’aller vérifier mon solde bancaire pour en avoir le cœur net. Pour plus de discrétion, j’entre dans la cabine d’un distributeur automatique, c’est plus rapide et moins stressant je trouve. Cependant, aucune caissière n’aurait pu me stresser autant que la somme qui s’affiche sur l’écran. 5.372.480 ! Je clignote des yeux et reprends l’opération, comme si la machine pouvait s’être trompée, comme si le solde pouvait changer. Je n’arrive simplement pas à y croire ! Il y avait 10 millions sur ce compte la dernière fois que j’ai vérifié ! Carla a pris près de 5 millions et ne comptait même pas m’en parler ! Comment vais-je pouvoir envoyer mon fils là bas avec un compte si peu fourni ? Je ressors du guichet complètement chamboulé et bouscule celui qui attendait dehors, sans le remarquer.
-Non mais, faites attention !
Je me retourne pour lui présenter mes excuses, et je tombe nez à nez avec le père de mon fils, quelle coïncidence !
-Jules KISSO ! M’exclamai-je. Quel plaisir de vous revoir ! Enfin, toutes mes excuses pour vous avoir bousculé
-Ce n’est pas grave voisin. Comment allez-vous ?
-Je vais très bien et la famille ?
-Ah ça va, ça va.
J’étais sur le point de partir quand une idée me vint en tête
-Je viens de penser à quelque chose, venez avec toute la famille déjeuner avec nous ce week-end
-Ok parfait, j’en profiterai pour vous présenter madame.
-On se dit à samedi alors !
-Au revoir
Je ne suis pas particulièrement proche de cet homme mais les mensonges et les cachoteries nous ont déjà fait suffisamment de mal. Alors nous allons jouer carte sur table et tout mettre à neuf. Sorcière de Carla, tout ça est de sa faute ! Il va falloir qu’on discute sérieusement pour dire la vérité à Adam. Si elle refuse de le faire, moi je le ferai. Mais ce dont je suis sûr est qu’elle doit s’arranger pour ramener l’argent qu’elle a pris, sinon notre fils ne pourra pas voyager.

*Django KPESSE
Le père de Lucie tarde plus longtemps que prévu à remarquer sa grossesse. Ça commence à devenir ennuyant d’attendre comme ça. Heureusement, j’ai beaucoup de loisirs ces temps ci pour éviter de trop attendre ma vengeance. Madame DJESSOU cette peste, elle me donne docilement tout ce que j’exige. Je me demande même où elle trouve autant d’argent ? Ca n’a aucune importance, du moment que j’obtiens ce que je veux la source importe peu. Grâce à elle, je m’amuse beaucoup pendant que mes propres sous sont à l’abri. Comme la vie est belle ! Aujourd’hui je suis allé au village pour en ramener ma mère. C’est la seule personne à laquelle je tiens dans ce monde et elle commence à se faire trop vieille pour rester toute seule. Je n’ai jamais connu mon père, elle n’a jamais voulu m’en parler et je pense que c’est tant mieux. Aussi loin que je me souvienne, la vieille s’est beaucoup battue pour moi. Quand j’ai eu mon bac j’ai quitté le village pour m’installer à Lomé et aller au campus…Je me rappelle que je voulais faire du droit. Heureusement, j’ai croisé les bonnes personnes assez tôt et n’ai même pas fini mon premier semestre. Il s’est avéré que j’étais doué pour nouer le contact et vendre, alors j’ai rejoint une bande de petits dealers sur le campus. Rapidement, mon ambition m’a mené à monter en garde et me suis arrangé pour devenir le boss de la bande puis élargir mon réseau au fil du temps. A présent ma réputation me précède dans le milieu, je ne regrette rien. Ma vieille pense que je suis douanier car c’est la meilleure couverture que j’ai trouvé pour justifier ma maison et mon train de vie. J’ai déjà prévenu mes gars de l’attitude à adopter, je ne veux pas qu’elle voit tout le temps des voyous circuler chez moi. Dès qu’on arrive, elle est chaleureusement accueillie par le personnel et un peu surprise qu’on soit aux petits soins pour elle. Je la laisse à leurs mains et vais à mon bureau m’occuper des détails pour une livraison imminente. Je suis plongé dedans quand je reçois un message de Carla DJESSOU voulant me rencontrer. Probablement qu’elle veut négocier pour arrêter l’extorsion. Mais je ne le ferai pas, elle n’avait qu’à ne pas rencontrer ma route ! J’ignore son message et continue ce que j’ai laissé.

*Carla DJESSOU
Léon n’est pas allé travailler aujourd’hui. Il s’est préparé le matin et est parti mais il est rentré juste une heure plus tard, en clamant qu’il veut ma mort. Il a apparemment vérifié sur le compte bancaire et constaté l’étendue des dégâts. De toute façon, ce n’est pas comme si j’avais eu le choix, donc qu’il arrête de me pomper l’oxygène. En tout cas il avait raison sur un point, il ne pourrait pas envoyer mon fils à l’étranger avec si peu d’argent en banque. C’est la seule raison pour laquelle je panique maintenant. On a eu une violente altercation où il m’a jeté à la figure que je n’avais qu’à vendre mes affaires personnelles au lieu de dilapider le budget d’Adam. J’y avais pensé c’est vrai, mais j’y ai renoncé parce que j’aime tellement mes bijoux. Mais au point où nous en sommes, je pense que je dois le faire, sinon mon mari va finir par m’éclater la tête un matin. C’est pourquoi j’essaye de joindre Django mais ce maudit ne décroche pas. Si seulement je savais où il vit maintenant ! J’ai beau réfléchir, je ne vois pas comment me sortir de ce pétrin. A moins que…Mais oui, je peux créer de l’argent ! Le marabout qui est à ma solde peut certainement faire cela. Je me lève précipitamment et vais me préparer pour aller lui rendre visite. Pourquoi n’y ai-je pas pensé auparavant ? Ca va être du gâteau ! Au moment de sortir de la maison, je tombe sur Léon assis sur la terrasse et la tête entre les mains
-Tu pense aller où comme ça ?
-Je vais chercher de l’argent.
Mon ton est volontairement hautain, je ne veux pas avoir l’impression d’être surveillée
-Est-ce que c’est Django que tu vas voir ?
-Non
Cet interrogatoire commence à devenir franchement lassant, j’ajuste mon sac à main pour partir quand Léon se lève et viens me barrer le chemin
-Que les choses soient claires, c’est moi qui commande ici. Et pour que ce soit encore plus clair, tu ne sortiras pas de cette maison si ce n’est pour aller voir Django. Si c’est à lui que tu as donné l’argent alors on ne le prendra que de lui. De plus, tu n’iras qu’avec moi. Tu m’as compris ?
Le ton était sans appel. Léon a l’air tellement menaçant que je n’ose pas m’opposer à lui. Je tourne les talons et rentre docilement à l’intérieur. Compter sur Django, c’est signer mon arrêt de mort vu la situation. Il ne daigne même pas répondre à mes messages. Je me calme à la réflexion que mon époux devra bien sortir de temps en temps, pour aller au boulot. J’en profiterai pour aller faire ma petite opération et hop, problème résolu. J’en profiterai aussi pour attaquer spirituellement ce Django qui se croit tellement fort.
*Adam DJESSOU
J’ai quitté la maison très tôt ce matin, je ne voulais pas croiser mes parents. Ensuite j’ai passé beaucoup de temps chez mon ami Jonas puis j’ai été au rendez-vous avec Lucie. J’ai tellement de peine pour elle ! Je rentre ce soir avec l’intention d’éviter mes parents mais c’est peine perdue. A peine ai-je franchi le portail que j’aperçois papa assis sur la terrasse. Je m’approche et lui lance un bonsoir évasif, prêt à tourner les talons. Mais il me rappelle
-Il faut qu’on parle fiston
-Papa si c’est à propos de maman, je t’assure que ça ne fait rien
-Ca va au-delà d’elle. Prends un siège et écoute-moi.
A suivre…
Par Plume Dona, tous droits réservés.

 

Chapitre suivant par ici!.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s